L’ETHNIE ET LA FAMILLE

L’ethnie et la famille : la famille mafieuse est d’abord une fraternité d’hommes et de femmes, d’où les références à la Fraternité des Francs-maçons dont ils usurpent la légitimité d’humanistes, et à la notion de Frère dont l’organisation s’inspire. Comme dans toute famille, les tâches sont harmonieusement réparties pour que le résultat du travail de chacun soit le plus rentable possible. Aux uns de s’occuper de la prostitution, aux autres des manipulations de journalistes, de la drogue, du blanchiment, de la pédophilie, du trafic d’organes, etc. en fonction de la place occupée au sein de la famille.

rein

La sélection des membres se fait par parrainage et si un candidat souhaite intégrer la famille, il doit se libérer des attaches passées pouvant nuire à tous les Frères et Sœurs. Pour rentrer au service des mafieux, Géraldine a dû chercher à neutraliser toutes ses connaissances qui pouvaient se poser des questions sur ses nouvelles relations. Frank CECROPS a fait parti de son lot de victimes. La famille passe avant toute considération personnelle. Lorsqu’elle est menacée, chaque membre se met à disposition de sa hiérarchie. C’est pour cela que les accusations de trafics n’ont jamais été suivies d’effets. La famille peut demander à un de ses membres de tuer, d’où le commentaire de Triangle au sujet du résultat de la manipulation du patron de casino : « Maintenant il pourrait tuer pour Triangle, s’il le fallait »

tuer

 

Ce qu’il faut entendre par la l’ethnie et famille ?

A partir du moment où le « néophyte » est initié au sein de la mafia, le monde normal n’existe plus pour lui. Il est détaché de la réalité des communs des mortels. La notion d’ethnie est celle d’une élite de la société qui pratique le crime. Si les mafieux pouvaient choisir un signe distinctif ou une couleur de peau spécifique, ils le feraient. Des mafias choisissent aussi de « marquer » ses membres par des tatouages, d’autres portent des bagues. Tout est inventé pour se démarquer, au même titre que le militaire qui porte un uniforme pour afficher sa nationalité. Comme pour les Franc-maçons , dont ils s’inspirent pour « ordonner » leur organisation, les mafieux peuvent se reconnaître par des « signes et attouchements ».

attouchements

La famille est sacrée ! Le patron de casino « intronisé mafieux » au Cambodge avait peur que les services fiscaux français ne lui demandent de s’expliquer sur les 50.000 dollars mensuels qu’il devait reverser à « l’organisation ». Etant un membre de la « famille », les mafieux l’ont vite rassuré. Il ne devait rien craindre car la mafia avait totalement infiltré les services fiscaux, ainsi que les policiers. Nous sommes en France en 2001. 

casino

Au Contraire de la Franc-maçonnerie où l’on peut facilement et sans risque quitter la « bienveillance du Grand Architecte de l’Univers », un membre de la mafia ne peut quitter sa famille que par la mort. Ou il attend de mourir de façon nature ou il meurt en « bon soldat » pour la cause mafieuse ou sa mort sera provoquée. Comme la notion d’exemple est importante, et en cas de faute ou de trahison, il aura beaucoup de chances s’il n’est pas torturé.

torture1

Une famille – « ou clan » – devant avoir à sa tête un père de famille ou un patriarche, elle sera structurée par une puissante hiérarchie. Le parrain est celui qui est le patron, un demi-dieu, une autorité des plus respectée. Durant la French-connection, les familles corses à l’origine de 70% trafic de drogue aux Etats-Unis étaient plus efficaces que les familles italiennes de la cosa-nostra A cette époque, l’héroïne « made in Marseille » – réputée pour être de très grande qualité – fait des ravages dans les rues américaines. Tous les milieux sociaux sont touchés. Les morts par overdose se comptent par milliers à travers l’Amérique, et particulièrement à New York, où certains endroits ont été rebaptisés « Needle Park » (« parc aiguille »). Le gouvernement américain est impuissant à enrayer ce trafic, organisé en toute impunité ou quasiment, par les truands corses de la « French Connection », principalement basée à Marseille.

informations-sur-les-drogues

La France n’est pas épargnée par le phénomène mafieux. Les mafias étrangères se sont installées impunément. Plus que les mafias italienne, arméniennes, russes, chinoises, la mafia française se fait si discrète qu’elle n’est pas encore reconnue. Et pourtant, de l’Indochine à 2019, il y aurait tant à dire !

cropped-200px-cecrops_i-e15020579877411.jpg

… et nous ne devons jamais oublier, le plus influent des …marseillais. Celui par qui rien ne serait, si son génie n’avait pas été mis au service des héritiers de Paul DOUMER.

CIueAKyUwAAtt9_

Ce livre retranscrit les notes prises par un militaire français employé par un des services de renseignement de l’armée. Les événements se lisent à la recherche d’éléments permettant de dessiner les bras de la pieuvre mafieuse. De nombreux assassinats ont des prolongements sur d’autres affaires, le passionné peut ainsi les découvrir en menant une lecture attentive. Derrière une banale information sans intérêt peut se cacher des éléments expliquant des tragédies humaines.

cropped-200px-cecrops_i-e15020579877411.jpg

Pour aider à décrypter ce livre, l’auteur a parsemé en filigrane des indices afin d’amener à comprendre des crimes que la justice n’arrive pas à élucider ou qui n’ont jamais été portés à sa connaissance. Plusieurs meurtriers pourraient y ainsi être cités mais ils ne sont pas désignés comme tels.

Ce livre ne s’appuie que sur des faits réels. Il reprend en partie ceux révélés par le livre « la mafia française, ses méthodes, ses réseaux ». Aucun fait ou désignation de personne n’avait été contesté.

cropped-200px-cecrops_i-e15020579877411.jpg

Pour préserver la vie privée, les noms de certains protagonistes sont camouflés. D’autres sont clairement reconnaissables pour susciter une réflexion salutaire et interpeller la justice. Quelques faits et dates sont tronqués afin de protéger l’identité de témoins ou de victimes.

 Les premiers lecteurs à réagir ont été les mafieux qui détestent ce livre et ce blog !

hqdefault

 Informations complémentaires

Version papier : 32,00 € ISBN : 9782342152272 / Version eBook : 16,99 € ISBN : 9782342152289 / 444 pages – Récit – Edition brochée

Comment commander cet ouvrage ?

Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (eBook). Pour vous le procurer, connectez-vous sur le site Internet de la Société des Écrivains (www.societedesecrivains.com) ou commandez-le en librairies.

Relations presse

Clémence Bourdon – Responsable communication / e-mail : clemence@societedesecrivains.com – Tél. : 01 84 74 10 03

Ouvrage numérique disponible en service de presse sur simple demande par e-mail avec vos coordonnées complètes.

cropped-97823421522721.jpg

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur “L’ETHNIE ET LA FAMILLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s