LES MILITAIRES CONTRE LE SERVICE DE RENSEIGNEMENT … DE L’ARMEE

Extrait du livre « 15 ANS DE MAFIA »
« … Les drapeaux et vestiges de guerres ornent son bureau agencé avec un goût exceptionnel. L’officier est un pur cavalier, il dégage cette classe naturelle des nobles servant depuis tous les temps la France. … Détachez-vous de ces gens, ne répondez plus à leurs appels téléphoniques, refusez tout contact. Il y a ici une antenne du service, si vous êtes approché, venez me rendre compte immédiatement ». C’est encore un choc d’apprendre l’existence d’un conflit entre militaires sans savoir pourquoi. Le ton de l’officier sécurité n’est pas réprobateur ou moraliste, il n’a rien de répréhensible dans sa voix. Il exprime au contraire une étonnante prise de position contre les services de renseignement de l’armée …. Il est vrai que des cassettes pédophiles peuvent se trouver dans des mains de décideurs économiques ou politiques, à plus forte raison s’ils devaient être piégés par les mafieux. La raison de l’Etat l’emporterait sur la moralité et la justice, la vie d’enfants asiatiques n’ayant pas plus de valeur pour les services de renseignement que pour les mafieux »

cropped-200px-cecrops_i-e15020579877411.jpgCommentaires

La nouvelle affectation de Frank est celle du plus glorieux régiment de cavalerie de France. Transparent sur ces activités de renseignement qu’il a mené en Asie du Sud-Est, il en a référé aux autorités militaires, soit à l’officier sécurité qui n’est autre que le commandant en second.

drapeaux_2-3503429

Avant de prendre son poste de spécialiste de défense des « armes spéciales », il est convoqué par cet officier. Il sait que les services de renseignement vont aussi le contacter pour un troisième entretien à Paris dans les locaux de la « cité de l’air ». Les deux premiers entretiens n’ont pas permis à Frank de révéler de tout ce qu’il avait vu et entendu. Il a bien abordé l’affaire des cassettes « vidéo » avec meurtres d’enfants mais la dernière journée de débriefing a été abrégée par une autorité, peut-être un militaire de haut rang d’un autre service de renseignement que celui qui l’avait envoyé infiltrer le réseau corse au Cambodge.

HOMME DE L'OMBRE

Cette « autorité de renseignement » avait paru déstabilisé quand Frank avait déclaré que celui qui devait être à la tête de ce trafic de cassettes où les enfants étaient violés et tués, était selon Battisti , un colonel à la tête d’une grosse ONG très connue. A la question « qui est-ce ? », il avait livré le nom de cet officier et président de cette ONG. Enfin, celui qu’il pensait être l’organisateur de ce trafic morbide. Au Cambodge, il n’y avait de toute façon qu’un colonel ou ex-colonel de l’armée française à la tête d’une grosse ONG. Ce n’était pas bien difficile de le trouver.

ONGCambodge-A

Tout reposait néanmoins sur les seules déclarations de Battisti. Entre deux beuveries et de séances de violences contre des jeunes filles khmères, il avait fait allusion à ce patron d’ONG « qui se débarrait sans précaution des corps des jeunes victimes en les jetant dans de des décharges de détritus de la capitale Phnom Penh« . 

DECHARGE

Maintenant Frank est dans le bureau du Numéro 2 du régiment de cavalerie. 

« J’ai reçu de la part du Général de la Division d’Infanterie de Marine des ordres vous concernant. Vous ne devez plus répondre aux sollicitations de la DPSD ou toute autre personne se présentant d’eux. Détachez-vous de ces gens, ne répondez plus à leurs appels téléphoniques, refusez tout contact ». L’Officier de sécurité est clair. Frank ne doit plus répondre aux questions des services de renseignement de l’armée.

Cet ordre est bien surprenant. Un militaire donne l’ordre à un autre militaire de ne plus répondre aux sollicitations d’un service de renseignement de l’armée. Des militaires s’opposent donc au sein même de l’armée française.

SALUT

Le Premier ministre est alors Lionel Jospin, le ministre des affaires étrangères Hubert Védrine, le ministre de la défense nationale est Alain Richard, Dominique Strauss-Kahn le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie.
Qui joue contre qui ? Des politiques contre des militaires, des politiques contre d’autres politiques ou simplement des militaires contre d’autres militaires ? Ces ordres ont-ils un lien avec les activités mafieuses au Cambodge dont Frank a été le témoin ?

Comprendre-reseaux-influence-remporter-ses-ventes-F

Une commercialisation de films à caractère pédophile où les enfants se font massacrer à mort ne peut pas passer inaperçu dans des milieux bien informés et peut-être très discrets. Pour Frank, il est bien obligé de respecter l’ordre qu’il a reçu. Il a fait de son mieux. C’est donc terminé, la vie militaire « normale » va reprendre … c’est du moins ce qu’il croit. Il est loin de se douter des évènements futurs.

…. A suivre « 15 ANS DE MAFIA ».

tete-de-mort2[1]

Et ne jamais oublier celui à qui l’on doit :  « Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien »

CIueAKyUwAAtt9_

Cette maxime serait attribuée à Charles Pasqua, ancien ministre de l’intérieur. Tout comme le démontre ce livre, un fait pourrait camoufler un vrai ou faux crime, lui-même pouvant n’être qu’une manœuvre devant perdre les enquêteurs. La pédophilie est créée de toute pièce pour préserver des trafics internationaux. Au bout du compte, le noir devient blanc, puis redevient noir et encore une fois blanc, autant qu’il le faut pour que la vérité soit perdue à jamais.

cropped-200px-cecrops_i-e15020579877411.jpg

Ce livre retranscrit les notes prises par un militaire français employé par un des services de renseignement de l’armée. Les évènements se lisent à la recherche d’éléments permettant de dessiner les bras de la pieuvre mafieuse. De nombreux assassinats ont des prolongements sur d’autres affaires, le passionné peut ainsi les découvrir en menant une lecture attentive. Derrière une banale information sans intérêt peut se cacher des éléments expliquant des tragédies humaines.

Pour aider à décrypter ce livre, l’auteur a parsemé en filigrane des indices afin d’amener à comprendre des crimes que la justice n’arrive pas à élucider ou qui n’ont jamais été portés à sa connaissance. Plusieurs meurtriers pourraient y ainsi être cités mais ils ne sont pas désignés comme tels.

cropped-200px-cecrops_i-e15020579877411.jpg

Ce livre ne s’appuie que sur des faits réels. Il reprend en partie ceux révélés par le livre « la mafia française, ses méthodes, ses réseaux ». Aucun fait ou désignation de personne n’avait été contesté.

Pour préserver la vie privée, les noms de certains protagonistes sont camouflés. D’autres sont clairement reconnaissables pour susciter une réflexion salutaire et interpeller la justice. Quelques faits et dates sont tronqués afin de protéger l’identité de témoins ou de victimes.

Les premiers lecteurs à réagir ont été les mafieux. Ils tentent de faire interdire la vente de ce livre, harcellent l’auteur, menacent, intimident.

hqdefault 

Informations complémentaires
Version papier : 32,00 € ISBN : 9782342152272
Version eBook : 16,99 € ISBN : 9782342152289
444 pages – Récit – Edition brochée

Comment commander cet ouvrage ?
Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (eBook). Pour vous le procurer, connectez-vous sur le site Internet de la Société des Écrivains (www.societedesecrivains.com) ou commandez-le en librairies.

Relations presse
Clémence Bourdon – Responsable communication
e-mail : clemence@societedesecrivains.com – Tél. : 01 84 74 10 03
Ouvrage numérique disponible en service de presse sur simple demande par e-mail avec vos coordonnées complètes.

cropped-97823421522721.jpg

 

 

Publicités

15 commentaires sur “LES MILITAIRES CONTRE LE SERVICE DE RENSEIGNEMENT … DE L’ARMEE

  1. L’obéissance militaire est étroitement liée à l’exercice de l’autorité ; dans les armées, le devoir d’obéissance précède la faculté de commander.

    L’obéissance militaire est une nécessité ; elle est exigée par le chef dont l’autorité agit différemment sur ses subordonnés selon ses propres qualités. L’obéissance, née du lien hiérarchique, est un élément fondamental de la culture militaire. Quelles que soient les périodes considérées pour le soldat, fastes ou troublées, l’obéissance militaire reste une « marque de fabrique » dans les armées…A quelques exceptions près, le soldat obéit, bon an mal an, dans un environnement où le paternalisme et l’exemplarité caractérisent généralement la discipline « à la française ». Cependant, les dissidences et les résistances, pendants naturels de l’obéissance, ont existé, parfois avec éclat, même si ces dernières sont généralement épisodiques et plutôt rares dans leurs formes les plus exacerbées.

    Obéissance et parfois dissidences jalonnent ainsi le parcours des militaires qui aiment à les transcender dans l’idéal de servir le pays, porté par le sens de l’honneur et des responsabilités.

    Renucci

    J'aime

  2. Félicitations ! L’affaire ROMAGNOLI n’est pas terminée. Va-t-on savoir un jour qui l’a égorgé et pourquoi ? Nous devinons en lisant ce livre qu’il y a des histoires d’adoption d’enfants.

    J'aime

  3. Guerre froide, terrorisme international, intelligence économique : les services de renseignement et de sécurité français ont dû, ces soixante dernières années, s’adapter à la situation internationale et s’organiser en conséquence. Ils ont néanmoins conservé leurs rôles respectifs, hérités de la période fondatrice qu’a été la Seconde Guerre mondiale. Depuis, les actions qu’ils ont entreprises ont toujours obéi à la mission nationale fixée par le gouvernement.

    J'aime

  4. Pour alimenter vos commentaires, à lire:
    Deux anciens agents des services secrets français ont été écroués et mis en examen en décembre 2017, ont indiqué le ministère des Armées et une source judiciaire à franceinfo, vendredi 25 mai, confirmant en partie une information de l’émission « Quotidien », diffusée sur TMC. Ils sont soupçonnés d’avoir livré des informations à une puissance étrangère.

    J'aime

  5. Rétrospectivement : la pédalophilie n’a pas toujours été vue d’un mauvais oeil..j’ai été témoin de a fermeture d’un service à l’ORTF pour « ballets roses ».
    Dans e « civil » ## On se souvient de Frederic Mitterrand

    https://reseauxpedocriminels.wordpress.com/2015/07/29/frederic-mitterrand-tourisme-sexuel-pedophile/

    et de son tourisme sexuel – jamais condamné. Et ce type continuant de prêcher la culture.. à qui veut bien l’entendre.

    J'aime

  6. Ce n’est pas le seul…en cherchant bien entre les lignes de ce livre, d’autres noms pourraient vous surprendre.
    La pédophilie est comme on le comprend en lisant ce livre, un moyen utilisé pour compromettre des « cibles », qui servent ensuite les voyous qui les font chanter et au bout du compte, des services de renseignement. On peut toujours penser que des fonctionnaires en poste à l’étranger peuvent avoir des « penchants » pédophiles. Leurs affectations seraient motivées par des « missions » qu’ils pourraient rendre aux services de renseignements. Ce sont en plus des personnes fiables car elles ne parleront jamais de leur travail en sous-terrain puisque voulant rester tranquilles sexuellement. On découvre enfin dans ce livre, que la pédophilie est délibérément créée et entretenue pour couvrir des trafics plus importants comme ceux des armes, des trafics d’organes et de la drogue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s